Un musicien sourd à l’écoute.

Publié le 27 janvier 2017

Christian Guyot, musicien et sourd est intervenu à l’occasion du dernier Comité Tadeo le 5 janvier dernier. Retour sur un parcours atypique !

« L’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne ! » Sourd à 80 % et musicien, Christian Guyot aime surprendre et provoquer. C’est sur cette phrase de Pierre Desproges que l’ancien professeur de musique de Julien Monnet (directeur de Tadeo), a introduit sa présentation. Le ton est donné ! Christian Guyot découvre la musique à 20 ans lors d’un concert de pop. Il sent les vibrations, la basse et c’est une révélation. « J’ai alors voulu devenir musicien. J’ai commencé à 20 ans et on me prenait pour un fou. Mais pour moi, c’était l’autre en face, celui qui n’y croyait pas, qui était handicapé », explique celui qui est devenu musicien professionnel et professeur de percussions au conservatoire de Suresnes. « J’ai créé un atelier de percussions pour les élèves sourds en 1987 et j’ai développé une pédagogie que j’ai élaboré au fil des années.»

Une pédagogie de l’écoute

Alors, comment fait-il ? « Un professeur m’a dit un jour : ce n’est pas parce que tu es sourd que tu n’y arriveras pas, c’est parce que tu n’as pas l’habitude d’écouter ». L’homme base alors son apprentissage puis sa pédagogie sur l’écoute des vibrations, des rythmes, des fréquences  parce qu’ « un son, c’est une onde qui se propage dans l’air et la musique, c’est l’art des sons ». Il apprend aussi à développer la capacité de chacun à « regarder » ce qui se passe autour de soi et ne pas se contenter juste de « voir ». Et pour ses élèves les résultats sont spectaculaires, aussi bien au niveau musical que personnel. «J’ai suivi ses cours à l’adolescence » explique Julien Monnet, « durant une période où je m’interrogeais beaucoup sur ma surdité et ses conséquences dans ma vie. Sa vision et son enseignement m’ont permis de prendre du recul tout en apprenant à écouter la musique…et à en faire ! il ». Autre particularité : sa méthode pédagogique mélange élèves sourds et élèves entendants et ne fait aucune distinction entre eux. « La musique est un autre langage, j’ai moi-même eu des professeurs extraordinaires qui n’ont pas fait attention à ma surdité », précise le musicien.

Désormais à la retraite depuis quelques mois, ce professeur hors du commun continue à dispenser des sessions d’enseignement à la Schola Cantorum à Paris, joue dans un quintet de jazz et donne des cours pour adultes. Rencontrer Christian Guyot, c’est juste prendre de plein fouet cette phrase de Victor Hugo qu’il aime à citer : « qu’importe la surdité de l’oreille quand l’esprit entend ? La seule surdité, la vrai surdité, la surdité incurable, c’est celle de l’intelligence» !

 

En savoir plus :

Christian Guyot filmé pendant un cours au conservatoire de Suresnes :

http://www.youtube.com/watch?v=d4HjbO7EmIs

Un extrait du documentaire « un son sourd » qui lui a été consacré :

http://www.youtube.com/watch?v=yQzOo3xWXgY

 

Partager cet article sur

A lire également

Tous droits réservés - 2020 Delta Process SAS