[INTERVIEW CROISÉE] Tadeo chez Vivre FM

Publié le 28 octobre 2019

La semaine mondiale des sourds se tenait du 24 au 27 septembre 2019 dans toute la France et le monde. A cette occasion, Julien Monnet, Directeur Tadeo et Magali Poullin, responsable rémunération chez Carrefour France et utilisatrice Tadeo étaient les invités de la radio Vivre FM pour présenter Tadeo.

Découvrez les principaux points clés abordés lors de l’interview croisée et les réponses des protagonistes ;

vivre fm interview tadeo semaine mondiale des sourds julien Monnet, directeur Tadeo (g.) et Magali Poullin, responsable rémunération Carrefour France (d.)

 

  • Le fonctionnement de la solution


Magali Poullin:

Tadeo est une application installée sur mon ordinateur. Le principe est assez simple, quand j’appelle quelqu’un, l’appel est transféré sur une plateforme téléphonique où un opérateur décroche et me met en relation avec mon interlocuteur. Pendant que mon interlocuteur me parle, l’opérateur (transcripteur) va jouer le rôle d’intermédiaire et retranscrire tout ce qu’il me dit. C’est pratiquement une conversation à trois avec une troisième personne invisible.

Julien Monnet :

L’application Tadeo se télécharge sur PC portable, tablette ou smartphone. C’est une application multi support qui permet d’accéder à nos plateformes à distance
où nos opérateurs peuvent traiter n’importe quel type de communication : appels et conférences téléphoniques, réunion, entretiens …

  • Les changements apportés par Tadeo

MP:

Quand je suis arrivée dans le monde de l’entreprise, je ne connaissais pas Tadeo. Je savais que j’avais cette difficulté avec le téléphone, donc j’étais un petit peu frustrée, parce que ça me bloquait pas mal dans mon quotidien professionnel et dans ma vie privée. En faisant des recherches sur Internet, j’ai découvert la solution Tadeo. Ça a été pour moi un miracle ! Ça me permet de m’accomplir professionnellement parlant.  Je suis autonome dans mon poste, je n’ai plus à demander à mon collègue d’appeler une personne pour demander une information. Je suis bien au courant de tout ce qu’on me demande de faire. Ça m’a presque sauvé la vie d’un point de vue professionnel.

JM:

Tadeo permet à la personne sourde ou malentendante de ne plus demander aux entendants de faire des efforts. Ce n’est pas qu’ils ne veulent pas le faire, mais c’est simplement qu’ils n’ont plus besoin de le faire. Donc on peut se concentrer sur le contenu, les échanges professionnels, la performance et le talent de chacun.

  • Sur le métier d’e-transcripteur

JM :

L’e-transcription est un métier que nous avons créé il y a 12 ans. C’est un métier, unique en France et dans le monde, qui consiste à taper des sons sur un petit clavier qui s’appelle un sténotype. En créant le métier d’e-transcripteur, nous avons créé notre propre centre de formation. La qualité que nous délivrons à nos utilisateurs, nécessite cinq ans de formation dans notre centre qui est basé dans le Haut-Jura, un petit village qui s’appelle les Bouchoux. Nous avons créé une cinquantaine d’emplois dans ce centre de formation.

  • Sur le métier de Visio interprète en langue des signes française

JM :

La Langue des signes est une langue à part entière, au même titre que l’anglais, l’allemand ou le chinois, avec son histoire, sa syntaxe, sa grammaire. C’est pour ça qu’on parle d’interprétation de la Langue des signes vers le français.
Un interprète en présentiel est présent physiquement. Le visio-interprète est à distance et il va interpréter la réunion en fonction du son et de l’image qu’il va recevoir.
Pour la visio-interprétation en Langue des signes, on embauche des interprètes parce qu’il y a des cursus de formation aux métiers de l’interprétariat, des masters un peu partout en France. Ce sont ces interprètes qui décident de devenir visio-interprètes chez Tadeo et suivent un cursus spécifique qui peut durer de un à six mois, en fonction des compétences et du profil de chacun.

  • La disponibilité du service

JM :

Que ce soit pour un transcripteur ou pour un interprète, on traite les appels en moins de 30 secondes. C’est la durée moyenne d’une sonnerie de téléphone avant de tomber sur le répondeur.

  • Le modèle économique

JM :

On vend un abonnement annuel, acquitté par l’employeur qui inclut un usage illimité de Tadeo quelle que soit la durée, la fréquence ou les moments des communications.
Le prix varie en fonction du nombre d’utilisateurs. L’entreprise peut être remboursée par L’Agefiph (secteur privé) ou la FIPHFP (secteur public)

Pour écouter l’interview dans son intégralité > Vivre FM

 

Partager cet article sur

A lire également

Droits réservés © 2017 Tadeo SAS - Mentions légales