La visio-interprétation en Langue des Signes Française (LSF) : un métier novateur

Publié le 19 février 2018

 

La visio-interprétation en LSF est un moyen de communication permettant l’interprétation de la LSF vers le français et inversement. Dans un contexte digital prégnant et très spécifique, ce métier nécessite une expertise prononcée de l’interprète. Nous donnons la parole à Philip Allain, responsable de la production chez ACCEO-TADEO. 

1 : Quel est le parcours d’embauche d’un interprète qui postule chez Acceo-Tadeo ?

Lorsque nous rencontrons un interprète, nous faisons systématiquement un test visio-interprétation du français vers la Langue des Signes Française et de la Langue des Signes Française vers le français. Ce test est décisif pour valider ou non une candidature. Une fois le candidat recruté, nous démarrons une formation de deux mois au sein de notre entreprise. En France, nous sommes d’ailleurs les seuls à former les interprètes à la visio-interprétation.

2 : Pourquoi faut-il former les visio-interprètes ?

Dans un premier temps, la formation est nécessaire car il y a plusieurs réglages techniques à maîtriser. Dans un second temps, il y a aussi une phase d’adaptation très importante. Tous nos visio-interprètes passent d’un environnement professionnel à un autre plusieurs fois par jour. Cette capacité cognitive à s’adapter en temps réel à différents environnements métiers n’est pas évidente et à la portée de tous. C’est pourquoi cette formation est nécessaire et surtout indispensable !

3 : Les interprètes sont-ils formés au métier de visio-interprétation à l’université ?

L’expertise que nous apportons à nos interprètes n’est pas enseignée à l’université. La partie visio n’existe quasiment pas. Elle se résume à 9 heures de cours sur 800. Les universités n’ont pas les ressources internes pour délivrer cet enseignement. Avec certaines d’entre elles, notamment l’université Paris 8, nous envisageons une collaboration pour densifier la partie visio-interprétation dans leur cursus universitaire. Cette discipline est une composante essentielle pour les interprètes de demain.

4 : Combien compte-t-on d’interprètes aujourd’hui en France ?

Entre 400 et 500.

5 : Combien de temps faut-il à un visio-interprète pour devenir confirmé ?

Cela dépend de la capacité d’adaptation de l’interprète. Il faut compter entre six mois et deux ans.

6 : Quelles sont les différences entre un interprète en présentiel et un visio-interprète ?

La différence est tout d’abord historique : le métier d’interprète en présentiel existe depuis plus longtemps. Le métier de visio-interprétation est beaucoup plus récent.

Les méthodes de travail employées et les technologies utilisées différencient également ces deux métiers. Un interprète en présentiel travaille sur une ville ou une région pour des personnes sourdes ayant une langue des signes similaires. En visio-interprétation, nous sommes face à des personnes sourdes venant de la France entière avec les variations régionales que cela implique.  Les personnes sourdes s’expriment davantage ainsi le visio-interprète est beaucoup plus sollicité vers le français que peut l’être l’interprète en présentiel.

7 : A terme, le métier de visio-interprète pourrait-il remplacer le métier d’interprète en présentiel ?

Non. La visio-interprétation ne remplacera pas l’interprète en présentiel. Ce sont deux métiers différents mais complémentaires. Le tout est de trouver le juste équilibre entre le recours à l’interprète en présentiel, dans certains contextes, et le recours à la visio-interprétation dans d’autres.

8 : Pour terminer, qu’apporte réellement un visio-interprète Acceo-Tadeo à un utilisateur sourd ou malentendant ?

Le visio-interprète permet aux personnes sourdes ou malentendantes de pourvoir téléphoner, discuter et échanger simplement avec une tierce personne ou plusieurs, s’exprimer et être acteur de sa communication, que ça soit au quotidien ou dans sa vie professionnelle. Il lève la barrière de la communication. Il n’y a plus aucun obstacle de communication entre les sourds ou malentendants et un entendant.

En savoir plus sur la solution Acceo.

Partager cet article sur

A lire également

Droits réservés © 2017 Tadeo SAS - Mentions légales